Accueil > Actualités > Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
< Retour

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

La commune de Plescop participe à la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

 

Cette journée a été instaurée le 25 novembre 1999 par l’ONU à la mémoire de militantes dominicaines assassinées sur les ordres du chef d’État. Comme la journée internationale des droits des femmes (8 mars), elle représente un temps fort de sensibilisation pour lequel l’ONG Soroptimist se mobilise.

 

Pourquoi cette journée ?

 

La violence contre les femmes est une violation des droits de l’Homme. Elle résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes. La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu’à 70% des femmes en sont victimes. La journée internationale des droits des femmes et la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes sont des temps forts de sensibilisation et de mobilisation. À cette occasion, la mairie de Plescop sera illuminée en orange du 25 novembre au 10 décembre.

 

Programme des évènements dans le Morbihan

 

Découbrez le programme des événements dans le Morbihan autour de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes

 

 

Vous avez besoin d’aide ?

 

Numéros d’urgence : le 17 (police et gendarmerie)

Numéro d’écoute, d’information et d’orientation : 3919.

C’est un numéro d’écoute nationale, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Ce numéro permet d’assurer une écoute et une information, et, en fonction des demandes, effectue une orientation adaptée vers dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Le 3919 n’est pas un numéro d’appel d’urgence.

 

Signaler en ligne une violence conjugale, sexuelle ou sexiste sur www.service-public.fr/cmi